{Tutoriel} « Wafer paper »

J’adore travailler avec les images comestibles. C’est un medium totalement versatile. Bien sûre, cela est très pratique pour appliquer sur le dessus d’un gâteau, de cupcake ou de biscuits. Mais il faut parfois penser en dehors des chemins battus. Il y a quelques mois, je vous avais montré une fleur que j’avais créée avec les feuilles « régulières ».

How to make an edible origami flower with edible paper / Comment fabriquer une fleur en origami comestibleCette fois-ci, j’avais le goût de travailler avec les « wafer paper ».

J’adore le visuel que donnent les papiers à petits gâteaux (« cupcake wrapper »); cela donne une belle touche de finition. Lorsque j’avais fait mes photos de cupcakes ci-dessous, mon mari avait passé le commentaire suivant : mais pourquoi ajouter une étape de plus pour manger mon dessert? (Lire ici devoir enlever un papier de plus!).

Image comestible pour cupcakes

Lors de la dernière journée d’école, j’avais le goût de faire une collation surprise pour la fin de l’année scolaire lorsque mes enfants seraient de retour à la maison. Rendu à 11h, je n’avais toujours pas d’idées jusqu’à temps qu’une idée surgisse d’elle-même. Oui oui, comme une lumière qui s’allume au-dessus de la tête!

C’est alors que j’ai décidé de faire des cupcakes… avec un papier comestible! Donc le côté « cute » est là et vous n’avez pas besoin de l’enlever pour déguster le petit gâteau. Le « wafer paper » est très versatile en décorant de gâteau. Il y a un cours sur Crafsty si vous n’êtes pas familier avec ce type de papier comestible.

J’ai utilisé le même tracé que lorsque j’ai fait la photo un peu plus haut. J’ai d’abord testé sur un papier régulier pour avoir les bonnes dimensions. J’ai ensuite utilisé les dimensions exactes sur mes motifs avant d’imprimer. J’aurais également pu tracer à l’aide de crayons comestibles la forme sur une feuille entièrement imprimée.

Cupcake wrapper comestibleIl suffit ensuite de découper et de coller les extrémités ensemble avec de la glace royale. Vous laissez sécher quelques minutes. Ensuite vous glissez votre petit gâteau à l’intérieur. Je vous recommande de cuire vos petits gâteaux sans papier, dans des moules qui ont été graissés et farinés.

Vous pouvez les préparer à l’avance. J’ai testé au réfrigérateur et sur le comptoir pour 48h. Ils sont restés intacts tous les deux. Celui au réfrigérateur est resté un peu plus souple dû à l’humidité mais les deux n’étaient pas cassants au toucher.

**PROMO du 25 juin au 2 juillet** Achetez une feuille de wafer et obtenez-en une 2e gratuitement! Ne s’applique pas sur les achats précédant. Code: wafer2pour1

{Média} Yoopa

Je me sens toujours choyée lorsque l’équipe de Momento Magazine me demande de collaborer avec eux. La première fois remonte à l’été 2010. Chaque biscuit avait été coupé au couteau un à un pour répliquer un motif précis et ensuite les détails ont été peints avec du colorant alimentaire. À ce jour, ces biscuits restent parmi mes favoris! Magazine Célébrons 2010

La dernière collaboration est dans le magazine Yoopa  (qui est présentement en kiosque) où on y voit mes biscuits ainsi que des impressions comestibles sur les biscuits. Il s’agissait d’une thématique « pilote d’un jour ». Les photos ont été prises par Karine Dontigny.

Pilote d'un jour par Karine Dontigny pour Yoopa Pilote d'un jour par Karine Dontigny pour Yoopa

Une note A+ !

Il y a quelques semaines, j’ai mis la main sur des « pencil pops » lorsque j’avais passé une commande chez Kitchenjukebox.com. J’ai eu une idée géniale en prévision de la fin des classes de mes deux enfants. Fréquemment utilisé pour les chocolats, bonbons ou cake pop, je n’avais jamais vu leur utilisation pour des biscuits.

How to use pencil pops for decorated cookiesPourquoi? Puisque la plupart des gens cuisent les biscuits avec le bâton. Ce n’est pas mon cas. Peu importe le type de bâton, je l’insère toujours lorsque les biscuits viennent tout juste de sortir du four. Attention à ne pas vous brûler ! Étant donné que ce produit est en plastique, il ne faut surtout pas le mettre au four contrairement aux bâtons de carton blanc.

How to use pencil pops for decorated cookiesUn coup bien refroidi, vous n’aurez qu’à retirer l’embout de plastique du biscuit. Ensuite, vous remplissez le trou de glace royale et vous y remettez le « pencil pop ». Vous pouvez décorer ensuite de votre manière préférée.

Cela fait un superbe cadeau pour la fin des classes!

Soirée Pasti Nite

Soirée « Pasti Nite »
Venez découvrir le pastillage (gumpaste)!
Des ateliers qui vous offre la chance d’apprendre comment faire des boucles, un chou, certaines fleurs, petites chaussures de bébé et bien plus encore.
Pasti Nite

Durée : 3 heures (les mercredi de 19h a 22h)
Endroit: Dans mon atelier à Mascouche
Prix : 65$ (Un dépôt de 25$ est exigible lors de l’inscription et non-remboursable) Économisez 5$ par cours en vous inscrivant à l’ensemble des ateliers.
Maximum de 5 personnes par cours.

Tous les outils et matériel sont fournis pour le cours!

Réservez votre atelier de Pastillage au art.docasa@gmail.com

Date proposé pour mai et juin 2014 :
-mercredi le 28 mai « Les chaussures de bébé, un modèle=plein d’idées » « La couronne, prince ou princesse »
-mercredi le 18 juin « visage plat, explorons le 2D »

Prochain cours fin Août.

Gâteau DIY pour les enfants

Mes enfants adorent s’impliquer dans la cuisine. Encore plus quand c’est du sucré qui est préparé. Lorsque je leur ai proposé de m’aider avec le gâteau d’anniversaire pour leur papa, ils étaient fous de joie. Comme j’avais aussi un bébé de 1 an à gérer, j’y suis allée avec une idée qui ne m’impliquait pas dans le processus. Je leur ai sorti des crayons à encre comestible (disponible chez Kitchenjukebox.com) ainsi que des feuilles comestibles. Ma fille s’est occupée du dessin du dessus alors que mon garçon s’est occupé du côté du gâteau.

Dessiner sur une feuille comestible avec des crayonsIls étaient très fiers de leur création! Comme j’ai utilisé un moule à gâteau de 7 pouces, lorsque j’ai appliqué la crème au beurre, le gâteau était presque rendu à 7.5 pouces.

Dessin finalJe n’ai eu qu’à « peler » la feuille comestible ronde et l’apposer sur le gâteau. À l’aide d’un ciseau, j’ai ensuite coupé ce qui excédait un peu.

Gâteau finalBesoin de feuille comestible non imprimée? Nous offrons maintenant cette option sur la boutique en ligne!

**Attention, la feuille comestible peut sécher, il ne faut pas prendre trop longtemps pour réaliser le dessin.**

Prendre un cours, mais lequel?

Je suis Dominik Casavant, propriétaire de Tendre Délice depuis maintenant 7 ans. Je suis une artiste et une formatrice qui aime toucher à tous les médiums : peinture, écriture, couture, musique et bien sûr les gâteaux. Aujourd’hui, la création de gâteau se classe dans le monde de l’art, car plus les années passent plus les gâteaux deviennent des œuvres uniques d’esthétique culinaire. Leur complexité d’exécution et la demande grandissante de ce produit à créer une vague de créatrice de gâteau, des « cakeuses » comme on le dit dans le langage de la pâte à sucre.

Avec cette nouvelle vague, les « cakeuses » ont réalisé le besoin de perfectionnement, le goût d’apprendre des techniques spécialisées et ainsi trouver leur propre force. Ce qui n’est malheureusement pas une chose facile avec les nombreux endroits offrant une panoplie de cours, mais qui n’est pas nécessairement personnalisé.

C’est là où je veux en venir. J’aimerais vous donner des trucs pour trouver un endroit qui vous conviendrait, qui serait à la hauteur de vos attentes pour apprendre l’art de « cakeuse ».

Premièrement, quelle formation avez-vous besoin? Débutant ou professionnel? Êtes-vous autodidacte ou vous avez besoin d’un support pour apprendre? Quel domaine vous intéresse? Les fleurs, les personnages, le fondant, le chocolat à modeler, le pastillage, le 3D, l’airbrush, les biscuits, la peinture, gâteau de base ou à étage, le froufrou ou quoi encore?

Deuxièmement, où allez-vous prendre une « bonne » expérience? La réponse est simple : MAGASINEZ vos cours; prenez le temps de lire les informations fournies sur les formations; POSEZ des questions sur ce qu’on vous enseignera, la durée du cours, le nombre de participants? INFORMEZ-vous sur l’expérience du formateur. Renseignez-vous sur la façon dont se déroule le cours, si vous touchez, confectionnez, créez ou si vous ne faites que regarder. Demandez si le matériel vous est fourni (gâteau, styro, fondant).

Cours gâteaux

Troisièmement, quelles connaissance ou aptitude ai-je besoin? Lorsque vous vous posez cette question, c’est probablement parce que vous avez déjà une certaine expérience, mais à quel point? Cette expérience est-elle acquise? Est-elle en cheminement? Est-elle autodidacte?

Aussi, il est important de savoir comment vous apprenez, lentement ou rapidement, si vous êtes visuel ou auditif, car ainsi vous saurez aussi quel type de formation vous avez besoin. Il existe différents programmes : des cours privés personnalisés selon vos besoins ou même semi-privés, ainsi que les cours de groupe. Il est possible de suivre des ateliers de trois ou quatre heures basés sur un seul élément tels que le personnage, la fleur, le pastillage, etc. Puis, le cours d’une journée pour exécuter le montage complet d’un gâteau. Sachez qu’il existe plusieurs sites sur Internet qui offrent des cours, mais je ne les conseille pas pour un débutant qui n’a jamais touché ou même manipulé le sucre.

Il y a plusieurs endroits où vous pouvez suivre des cours de qualités dans un domaine précis. Il suffit d’être bien informé et de savoir exactement votre objectif. Beaucoup d’entre nous ont pris la décision d’être à votre écoute et de vous donner le plus de réponses possible selon chacune notre expérience.

Être « cakeuse » c’est plus qu’un métier, c’est une passion!

Images comestibles : Qualité & service vs prix

Comment choisir qui fera l’impression comestible pour votre projet sucré? Pourquoi payer un peu plus quand vous pouvez l’avoir au coin de chez vous pour moins cher? Quels sont les critères pour prendre la décision d’où faire l’achat de votre feuille comestible à mettre sur votre gâteau?

- Vous en avez besoin la journée même, dans 3 jours, dans 2 semaines ou dans 2 mois?
- Vous voulez de la précision dans la grandeur ou non?
- La qualité de l’impression vous tient à cœur ou non?
- La particularité de votre projet sucrée

Plusieurs facteurs vous amèneront à décider si vous irez à l’épicerie du coin ou si vous ferez appel à nos services. Vous êtes dernière minute et il vous fallait votre impression pour la veille et vous êtes en région plus éloigné de Montréal ? À ce moment-là, l’épicerie du coin pourra vous dépanner. Mais je dois dire que c’est à peu près le seul moment que je vous le recommande. Dans ce type de commerce, vous devez apporter votre fichier déjà imprimé. Eux le scanne et vous l’imprime. Même si vous désirez un format précis pour votre image, il y a peu de chance que cela soit le cas avec ce type de service.

Chez Sug’Art, nous imprimons qu’avec des fichiers numériques. Nous vous ferons part si la qualité est adéquate avant l’impression. Également, nous prendrons le temps de dimensionner vos fichiers selon vos besoins. Nous pouvons vous mettre plusieurs photos sur une même feuille.
Contrairement aux autres commerces, nous offrons des formats différents. En effet, vous pouvez vous procurez des ronds de 2 pouces pré-coupés ainsi que des ronds de 7.5 pouces. Nous possédons une large bande de données si vous désirez sortir « du cadre » pour vos créations sucrées. Que ce soit pour faire des fleurs ou donner un style scrapbook à votre gâteau, comme Katherine des Créations Choco-Vanille. Elle a utilisé des motifs que nous avons dans notre banque de données pour venir réaliser ses éléments décoratifs. Il s’agit d’une utilisation qui sort du cadre habituel des images comestibles.

Par Katerine Beaudoin

Par Katherine Beaudoin

Nous postons partout au Canada les feuilles comestibles.

{Tutoriel} Fleurs de cerisier

Fleurs de cerisier par Suzanne CharbonneauJe suis fière de vous présenter mon premier tutoriel sur la création des fleurs en sucre (gumpaste). Après un vote sur Facebook, la majorité des gens voulais un tuto sur la fleur de cerisier alors c’est ce que je vous ai fait! Une série de vidéos sur la création de fleurs en sucre est prévue donc n’oubliez pas de vous abonner à mon poste Youtube, ainsi que à ma page Facebook. Les fleurs de sucre sont pour moi une obsession, une passion, que j’espère vous transmettre! Je tiens à remercier la communauté des ‘cakeuses’, qui veulent apprendre et évoluer dans tout ce qui est sucré. C’est grâce à vous que Savauri Sugar est reconnue à travers le Québec pour nos cours et nos connaissances. Alors merci beaucoup à vous! Et finalement, merci à Véronique de Sug’Art, qui m’a gentiment demandé de faire un tuto pour son super blogue et qui m’a permis de faire un vidéo plutôt qu’un tuto photos. Me semble qu’on apprend tellement mieux de cette façon! Alors bon visionnement et bonnes créations sucrées!

{Tutoriel} Livre comestible

**Sug’Art ne vend pas de gâteau, seulement des images comestibles et des biscuits**

Je prends plaisir à offrir à mes proches de faire le dessert lors d’occasions spéciales. Que ce soit le temps des Fêtes, un anniversaire, etc. La fin de semaine dernière, avait lieu la célébration des 90 ans du grand-père de mon mari. Il est un homme autonome vivant encore avec sa douce moitié. Nous avions même célébré leur 65e anniversaire de mariage en 2011. J’avais pour l’occasion créée une table de dessert « vintage ».

Cette fois-ci, il y avait moins d’ampleur pour la réception et je me suis contenté de ne faire qu’un gâteau. Par contre, je suis allé chercher des éléments qui le représenterait bien. Il peut être difficile de faire un gâteau pour un homme de cet âge mais mon mari a eu l’idée de faire un album-photo suite à une parution d’un gâteau sur la page de Simplement St-Laurent. J’ai également ajouté un pot d’arachide puisqu’il en mange tous les jours. Je crois même que cela doit être son secret de longévité!

Gâteau album-photo et images comestiblesCela est mon 3e gâteau de type livre. Mon premier remonte à 2009 pour la fête d’un neveu.

Gâteau images comestibles

Le deuxième remonte à il y a deux ans (2012), sur la thématique Harry Potter.

Pour cette fois-ci, je me suis inspiré d’un tutoriel sur le blogue de Jessicakes.

J’ai par contre ajouté une modification en y intégrant des images comestibles. À l’étape de mettre la page mince fait de fondant, j’y ai d’abord collé mes feuilles avant de les installer sur le gâteau.

1- Utilisez d’abord une feuille de papier pour mesurer le format de la page.

etape1

2- Prendre un équerre avec une roulette à pizza pour s’assurer que la feuille comestible sera coupé bien droite.

etape2

etape3

3- Utilisez l’endos de plastique de la feuille comestible pour la manipuler et la mettre en place.

etape4

4- J’ai utilisé une ouate pour relever les coins pendant que cela a séché.etape5

Pour le pot d’arachides, j’ai délicatement enlever l’étiquette du pot pour la numériser et ensuite l’imprimer sur des feuilles comestibles. J’ai dû tricher un peu l’étiquette pour l’allonger d’environ 1/2 pouce pour que cela entoure bien le gâteau. Je l’ai fait en 2 parties puisque la feuille n’était pas assez longue.

Pot d'arachides - images comestibles

Simplement moi, Simplement St-Laurent

J’ai toujours trouvé difficile de parler de moi. Par où commencer?

Tout d’abord, je suis Josianne. Ça semble simple non? Mais Josianne, c’est beaucoup de chose. Maman à la maison, entrepreneure, cakeuse et formatrice (je n’aime pas le mot prof, ça fait trop école primaire).  De jour, je m’occupe de mes 3 merveilleux enfants. Il y a Alexis 7 ans, Marianne 5 ans et Chloé qui aura 2 ans cet été. Entre les changements de couches, les devoirs et les ‘’maman j’ai faim’’, je réponds aux courriels et au téléphone afin de gérer  les inscriptions aux cours, les demandes d’informations et les commandes de gâteaux.Josianne St-Laurent

Le soir, lorsqu’enfin la marmaille est couchée et que mon mari est plogué devant son écran, je vais dans mon atelier et je deviens Simplement St-Laurent. Musique, fondant et airbrush, je rentre dans ma bulle, dans mon monde à moi (il n’y a que des poneys…). J’ai toujours aimé créer. J’ai fait de la danse, du dessin, du piano, de la peinture mais c’est vraiment à travers la décoration de gâteau et le airbrush, que je me sens capable d’exploiter mon plein potentiel.

Lorsque je pense aux premiers souvenirs que j’ai des gâteaux de mon enfance, je vois deux choses. Ceux que ma mère nous faisait lors de notre anniversaire (et des fouets de la mixette qu’on lichait) et mon four easy bake. Moi je préparais, cuisais et décorais tandis que mon frère Alex les mangeait! Ça n’a pas changé. Comme je n’ai pas le bec sucré, je prépare et je décore, mais je préfère que ce soit les autres qui les mangent. C’est avec l’anniversaire de mes enfants que j’ai réalisé mes premiers gâteaux. J’y ai rapidement pris goût et grâce à Facebook, j’ai eu mes premières commandes. J’ai donc décidé au printemps 2013, après m’être informé sur les quarante quinze formalités du domaine, de me lancer. Grâce au soutient de ma famille, des conseils des amis et de l’aide de mon mari, je suis devenue celle que je suis aujourd’hui. C’est d’ailleurs mon époux qui prend la majorité des photos de mes gâteaux. Merci chéri! Vous pouvez aller voir les photos qu’il fait sur sa page : Martin Bonneau, Photographe (pas mes gâteaux, mais ses photos à lui!)

Gâteau Monster UniversityC’est sans formation et de façon autodidacte que je me suis lancée dans cette grande aventure. Les cernes et les cafés se sont accumulés depuis, mais je ne regrette rien. Des clients connus, un cahier de commande bien rempli et des élèves enthousiastes, je suis fière de ce que j’ai accompli du haut de mes presque 30 ans et d’avoir pu rester, simplement moi!